Licences de jeu et régulateurs - LeafletCasino

Liste des licences de jeu mondiales et des régulateurs

C’est depuis de nombreuses années que les Canadiens se sont adonnés aux jeux d’argent en ligne. Bien que cet univers soit une vieille tradition dans ce pays, la législation en la matière est caractérisée par quelques zones d’ombre. Vous êtes au Canada et vous souhaitez en savoir plus ? Alors, vous êtes au bon endroit.

Licences de jeu

Une licence de jeu de casino est une sorte d’officialisation des activités d’un casino. Plus précisément, c’est un document officiel qui permet à un Site Web du casino en ligne d’affirmer qu’il est en droit d’offrir ses prestations sur le web. Nous vous proposons de découvrir à la suite les meilleures licences qui existent.

  • UK Gambling Commission. Créé en 2005, l’UK Gambling Commission (ou UKGC) a succédé en 2007 au Gaming Board for Great Britain. Il supervise la majorité des jeux d’argent en ligne au Royaume-Uni, exception faite des paris sportifs qui sont traités différemment. Ses fonctions l’autorisent également à octroyer des licences aux casinos en ligne. C’est une licence de casino en ligne très prestigieuse que beaucoup de sites recherchent.
  • Malta Gaming Authority. Les sites de jeu en ligne sont de plus en plus nombreux à Malte. Ce pays a instauré un cadre législatif assez intéressant pour les casinos en ligne. C’est le tout premier pays du continent européen, à réguler ce secteur. Son autorité de régulation (particulièrement connue dans le monde) n’est rien d’autre que la Matla Gaming Authority en abrégé MGA.
  • Curacao Egaming. La Curacao Gaming Control Board est une autorité de délivrance des licences de jeu basé dans les Antilles néerlandaises. Elle propose ses services depuis 1996, et est devenue une véritable référence en la matière. Exigence et performance sont les mots-clés qui guident ses activités.
  • Autorité suédoise des jeux d’argent. Les jeux d’argent en Suède étaient jadis sous le contrôle exclusif de l’État, via le Svenska Spel créé en 1997. Quatorze années plus tard, le pays a ouvert ce secteur à la concurrence. C’est ainsi qu’est née l’Autorité suédoise des jeux d’argent. Elle s’est donnée pour missions d’octroyer des licences, de veiller à la protection des joueurs et de veiller au strict respect des restrictions financières appliquées aux casinos en ligne.
  • Gibraltar Gaming Authority. La petite île de Gilbraltar, située sur la côte sud de l’Espagne est devenue en 1990, une véritable plaque tournante de l’industrie des jeux en ligne. Son efficacité et le fait que l’île soit considérée par beaucoup de professionnels, comme un véritable paradis fiscal, ont fait que de nombreux casinos en ligne réputés possèdent une licence de jeu Canada délivrée par la Gibraltar Gaming Authority.
  • Commission belge des jeux. Les paris en ligne sont certes, légaux en Belgique, mais la commission belge des jeux garde un œil bienveillant sur les personnes morales autorisées à exercer dans ce secteur. Cette autorité est particulièrement connue pour sa longue blacklist qui contient les noms (plus de 100) des casinos non-autorisés à exercer dans le pays.
  • Autorité danoise des jeux de hasard. L’autorité danoise des jeux de hasard (ou encore DGA), délivre des licences de jeu depuis 2012. Avant cette année, l’ensemble des paris sur le web au Danemark, étaient gérés par la Danske Spil, la société d’État qui détenait le monopole de ce secteur. Aujourd’hui, la DGA permet aux entreprises de par le monde, de demander des licences pour opérer au Danemark.
  • Kahnawake Gaming Commission. Le Canada, lui également, possède sa propose autorité de délivrance des licences de jeu en ligne. Elle est située dans la réserve Mohawk du Kahnawake, au Québec, près de Montréal. C’est depuis 1996 que la Kahnawake Gaming Commission opère dans l’univers des jeux en ligne et délivre de licences aux casinos.

Régulateurs du jeu, compagnies d’équité et de test

Les organismes de régulation, sont ceux-là qui vérifient l’équité, la fiabilité et la sécurité des jeux de casino. Ils occupent donc une place indiscutable pour tout casino en ligne qui se veut sérieux et légitime. Voici les meilleurs régulateurs qui existent.

Internet Gaming Council. L’Internet Gaming Council ou IGC est en fait une association non-lucrative. Créée en 96 aux États-Unis, elle a été par la suite (mars 2000) délocalisée à Vancouver (Canada). Son but est d’offrir un espace public pour aborder tous les problèmes liés à l’industrie des jeux en ligne et y trouver une solution. L’IGC a su se construire une solide réputation d’intégrité, de crédibilité et de fiabilité à travers le monde.

Son site web : http://www.igcouncil.org/

eCOGRA. L’eCommerce et Online Gaming Regulation and Assurance, plus connu sous l’appellation d’eCOGRA, est un groupe populaire dans le monde du jeu en ligne. Il agit en qualité d’organisme de régulation, garantit le jeu responsable, et prête son sceau de respect aux casinos qui répondent à ses exigences. C’est depuis 2003 que cette société indépendante basée au Royaume-Uni fonctionne. Elle est sans nul doute la référence en matière de test des jeux virtuels.

Son site web : https://www.ecogra.org

iTechLabs. Basé en Australie, c’est depuis plus d’une dizaine d’années que l’iTech Labs teste les plateformes qui offrent les jeux en ligne. Il offre des services de consultation et de test à de grands noms de l’industrie du jeu. Son service est assez complet : test des générateurs de nombres aléatoires, calcul du rendement des jeux, offre d’évaluation et audits réguliers.

Son site Internet : http://www.itechlabs.com

GPWA. L’Association des Webmasters du Portail du jeu encore connue sous l’appellation GPWA, est la première du genre à fédérer des millions de joueurs à travers le monde. Elle a pour but, à travers ses experts d’origines diverses, de tester les jeux proposés par les casinos en ligne et de s’assurer que ces derniers soient équitables, légitimes et aléatoires. Elle prête également son logo aux casinos qui respectent ses conditions.

Son site web : http://www.gpwa.org/

Gaming Labs International. Le Gaming Laboratories International (ou GLI) a vu le jour il y a plus de 25 ans. Ce régulateur de jeu fournit une gamme complète de services professionnels à l’industrie des jeux en ligne. Vous vous doutez qu’il est l’un des premiers testeurs de logiciels de jeux d’argent. Il se targue d’avoir la confiance de près de 500 juridictions de régulation dans le monde.

Son site web : https://gaminglabs.com/

Test des systèmes techniques. Le Technical Systems Testing (TST) opère depuis 1993. Il est l’un des premiers laboratoires de test des jeux d’argent au monde. Il est installé dans plusieurs pays dans le monde, notamment à Londres, Vancouver, Macao et se sert de ses propres méthodes pour tester les jeux. Depuis 2010, le TST fait partie de GLI, bien que les deux exercent toujours sous leur propre dénomination.

Son site web : www.tstglobal.com

Gaming Associates. La Gaming Associates (ou GA), offre son aide aux casinos depuis 1990. Le groupe ne se contente pas juste de contrôler le caractère aléatoire et la réglementation des jeux d’argent en ligne, mais détecte aussi les éventuelles collusions et veille à ce que les jeux soient équitables.

Son site web : www.gamingassociates.com

NMi. Installé dans plusieurs pays dont les États-Unis, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l’Italie, le NMi est respecté par tous les régulateurs du monde pour sa capacité à aider les casinos à répondre à leurs besoins de certification. Son activité sur le web a commencé en 2007. Depuis lors, le groupe est très respecté dans le secteur des jeux en ligne.

Son site web : www.nmi.nl

SQS. Il s’agit de l’un des plus grands spécialistes dans le domaine du contrôle de la qualité des logiciels de jeux en ligne. Actif depuis une trentaine d’années, il a été créé en 1982 en Allemagne. Il est vrai que le domaine des jeux en ligne ne représente qu’une infime partie de son activité, mais cela n’empêche qu’il collabore avec plusieurs grandes entreprises allemandes.

Son site web : www.sqs.com

Vous connaissez désormais comment fonctionnent la régulation et le contrôle de l’activité des sites qui offrent les jeux d’argent en ligne. Pour vous inscrire sur un casino, vous savez à présent quoi vérifier : la licence de jeu en ligne et l’organisme de régulation. Une fois cette étape passée avec succès, vous pourrez profiter de vos jeux en toute sécurité.